Une vingtaine de chefs d’État membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) se sont réunis lors du XVIème Sommet de la Francophonie, du 22 au 27 novembre 2016 à Antananarivo (Madagascar).
A cette occasion, l’Argentine a adhéré en tant que pays observateur : l’OIF comprend désormais 84 États et gouvernements (54 membres, 4 membres associés et 26 observateurs).
L’Amérique latine et les Caraïbes fournissent ainsi à l’OIF :
–  3 États membres : Haïti (1970), Dominique (1979) et Sainte-Lucie (1981) ;
– et 4 États observateurs : République dominicaine (2010), Uruguay (2012), Mexique (2014), Costa Rica (2014) et Argentine (2016).
En 2014, le nombre de locuteurs français sur les cinq continents était estimé à 274 millions, ce qui plaçait le français à la 4ème place des langues les plus communément parlées.
Malgré la présence de 101 000 compatriotes dans les 33 pays de la 2ème circonscription des Français établis hors de France, l’usage de notre langue reste relativement peu développé.
La récente adhésion de l’Argentine est de bon augure pour le futur. Il convient d’accentuer la diffusion de notre langue et de notre culture dans cette région du monde qui nous est si chère. Au-delà des organismes tels que les lycées français et les alliances françaises, il convient d’inciter et d’appuyer les initiatives personnelles à l’image du dispositif FLAM, dont l’impulsion vient le plus souvent de parents d’élèves et qui permet de faire vivre notre langue auprès d’expatriés et de binationaux qui n’ont pas un accès direct à nos établissements.
D’autres projets, comme celui de la Biblioteca Comunitária Caranguejo Tabaiares à Recife qui offre des cours de français à de jeunes enfants issus de milieux défavorisées, sont autant d’initiatives qu’il convient de soutenir. Les conséquences ne peuvent en être que bénéfiques : contribuer à la diffusion de notre langue et au rayonnement de notre culture ; favoriser les échanges économiques avec la France ; permettre à nos concitoyens du continent de transmettre une partie de leur histoire.
Les deux prochains sommets de la Francophonie se dérouleront en Arménie (2018) et en Tunisie (2020).
Militons pour que le Sommet de 2022 soit organisé par l’OIF en Amérique latine ou dans les Caraïbes !